Dictionnaire des principaux termes brassicoles :

Définitions commençant par la lettre 'S'

Saaz (Houblon de)

Variété de houblon que l'on considère comme la meilleure du monde.

Voir aussi :

Houblon

Saint Arnould

Il s'agit du saint patron des brasseurs. Il y a eu 7 saints Arnould dans l'Europe médiévale. Seuls deux intéressent le biérophile : le premier et le dernier chronologiquement.

Le premier, naquit en 582 en Lorraine, à Lay-Saint-Christophe, près de Nancy pour être précis. D'abord évêque à Metz puis précepteur du roi Dagobert, il décide de se retirer en ermite et rejoint un ami qui vient de fonder l'abbaye colombaniste du Saint-Mont. Saint Arnould y meurt le 16 août 640.
En Juillet 641, les Messins revendiquent le corps de leur évêque et entreprennent son rapatriement en suivant la voie romaine de Bâle à Metz. Le 18 juillet, une chaleur torride régnait et dès Champigneulles, les 700 gorges assoiffées de l'équipée s'aperçurent avec stupeur qu'il n'y avait plus rien à boire.
Le duc de Nothon qui commandait l'expédition eut alors l'idée d'invoquer Saint Arnould.
Soudain, les tonneaux vides se remplirent de cervoise et tout le monde parvînt à se désaltérer.
Les brasseurs lorrains, reconnaissants, firent de Saint Arnould leur patron.. Ce dernier est d'ailleurs souvent représenté avec du houblon dans une main.

Le second Saint Arnould est honoré par les brasseurs belges. Il naquit en 1040 en Belgique. Il fut chevalier et s'illustra dans de nombreux tournois. Sa force prodigieuse lui valut le surnom d'Arnoult le fort. Las de la chevalerie, il devînt moine puis évêque de Soissons. Il se vit occtroyer la délicate mission de pacifier les Flandres. Pour ce faire, il entreprit la fondation de l'abbaye d'Oudenbourg en 1084. Mais la peste décima la population locale, y compris les ouvriers. Les travaux finirent par s'arrêter. Afin de rassembler les derniers ouvriers, Arnould fit sonner les cloches de l'abbaye puis leur prépara un brassin de cervoise qu'il bénit de sa crosse. Après avoir bu le breuvage béni, les ouvriers furent tous guéris et la peste recula jusqu'à quitter les terres d'Oudenbourg. Les travaux de construction de l'abbaye purent se terminer et depuis ce jour là, on vénère Saint Arnould.
En fait, boire de la bière plutôt que de l'eau avait permit de ne pas attraper la peste : l'eau du brassin portée à ébullition avait été débarrassée des microbes.

Ci-dessous : une représentation de Saint Arnould.

Voir aussi :

Gambrinus

Saison

Bière d'été de type ale. Elle peut être légèrement aigre (beaucoup moins que les gueuzes). Elle est désaltérante mais assez forte (entre 5 et 8%). La région typique de production est le Hainaut en Belgique.

Voir aussi :

Ale

- Gueuze

Salade

Terme professionnel définissant l'empâtage qui est le mélange de l'eau et d'une mouture. La cuve matière est d'ailleurs souvent appelée "cuve salade" par les gens du métier.

Voir aussi :

Cuve matière

- Empâtage

Salomon

Un Salomon correspond à une bouteille d'une contenance de 18 litres.

Voir aussi :

Nabuchodonosor

- Balthazar

- Mathusalem

Saveur

Impression que produit un corps sur l'organe du goût : saveur acide, salée, sucrée, amère….

Voir aussi :

Arôme

Schwarzbier

Signifie "noir" en allemand. Il s'agit en général d'une lager très foncée au goût de chocolat noir. C'est la bière typique de la Thuringe et de l'ancienne RDA.

Voir aussi :

Lager

Scotch ale

Bière maltée (brassée avec du malt à whisky) typique d'écosse. Elle est en général foncée et forte (beaucoup plus que les scotchs ales commerciales que l'on trouve parfois en grandes surfaces françaises). Une scotch peut dégager des arômes d'épices comme la coriandre, le cumin ou le gingembre.

Voir aussi :

Malt

Sérieux

Verre de bière dont la contenance est d'un demi litre : 50cl. Le Sérieux est aussi appelé pinte ou Véritable.

Voir aussi :

Ridicule

- Véritable

- Formidable

Sérieux

Un sérieux correspond à une contenance de 2 litres.

Voir aussi :

Parfait

- Jéroboam

- Mathusalem

Serpentin (de refroidissement)

Tuyauterie disposée dans les cuves de fermentation dans laquelle circule de l'eau très froide. Ce serpentin a pour but de contre balancer l'échauffement produit par la fermentation et permet donc de contrôler la température de fermentation.

Voir aussi :

Fermentation

Shekar

Boisson de céréales fermentées (pain liquide) mentionnée à Babylone et citée dans la bible.

Voir aussi :

Fermentation

- Zythum

Soleil

Il fait partie des principaux ennemis de la bière avec l'oxygène et les chocs thermiques. Le soleil altère le goût et la couleur de la bière. Le goût très désagréable qui résulte d'une altération par la lumière s'appelle "goût du soleil".

Voir aussi :

Oxygène

- Chocs thermiques

Sous Bock

Petit morceau de carton rond, carré, rectangulaire… que l'on place sous son verre (bock) de bière pour ne pas mouiller la table. Les sous bocks sont de formidables supports publicitaires pour les brasseries. Certaines les renouvellent même fréquemment au gré des saisons, pour le plus grand bonheur des cervalobélophiles.

Voir aussi :

Cervalobélophiles

Soutirage

Il s'agit du conditionnement de la bière en canettes, bouteilles ou fûts. Autrefois, la bière était conditionnée en fûts de chêne (foudres) livrés aux débiteurs. Le conditionnement en bouteilles ne date que du 19ème siècle et les canettes métalliques ne sont apparues que vers les années 1930. Le remplissage des contenants se fait à partir de tanks, à une température proche de 0°. En fin de remplissage des bouteilles, de l'eau est vaporisée en infime quantité par un jet à haute pression pour faire mousser la bière et ainsi éliminer l'air présent dans le col de la bouteille avant capsulage.

Voir aussi :

Foudre

- Avant soutirage

- Soutireuse

Soutireuse

Machine et système utilisé pour le conditionnement de la bière.

Voir aussi :

Soutirage

Spéciale

Voir Bière spéciale

Voir aussi :

Bière spéciale

Staniole

Papier d'aluminium entourant le col de certaines bouteilles de bière.

Voir aussi :

Habillage

Stout

Nom masculin qualifiant une bière d'origine anglaise, noire (à cause du malt longuement torréfié entrant dans sa composition), de fermentation haute, de goût amer et faiblement alcoolisée (environ 5%).
Les stouts doux sont brassés à Londres (on les consomme à toute heure de la journée) tandis que ceux plus houblonnés et donc plus secs et intenses sont originaires de Dublin ou de Cork (on les consomme plutôt le soir).

Voir aussi :

Fermentation

- Malt

- Porter

Suranné

Se dit des houblons très âgés (plus de deux ans) dont les résines (responsables de l'amertume) ont disparu. Les houblons surannés sont principalement utilisés dans la fabrication des lambics.

Voir aussi :

Houblon

- Lambic

Bush blonde

Brassée par : Brasserie Dubuisson
Forte (8 à 11%)
Blonde dorée
Notée : 8
Blonde dorée, la Bush blonde mousse très peu. Son nez d'intensité moyenne est plutôt floral, mais présente de légères nuances de banane séchée. Une...
Lire la suite

SONDAGE

Quel est votre type de bière préférée ?

Blonde
Ambrée
Brune, stout
Blanche
Un peu de tout

Voir le résultat du sondage

Voir les précédents sondages