Dictionnaire des principaux termes brassicoles :

Définitions commençant par la lettre 'T'

Tank

Cuve géante fermée hermétiquement dans laquelle la bière subit la garde à une température proche de 0°C.

Voir aussi :

Garde

Tannique

Se dit des boissons laissant une sensation sèche dans la bouche. Cette sensation se retrouve souvent avec des bières très amères (Paulaner par exemple).
Le tanin est à l’origine une substance fournie par les grappes de raisin pressées et facilitant la conservation du vin.

Voir aussi :

Amertume

Taux d'alcool

Exprime la teneur en alcool notée généralement en pourcentage (%) d'alcool par volume. À ne pas confondre avec le nombre de degrés : 5° par exemple, qui est une unité exprimant la densité du moût avant fermentation et qui fait référence aux degrés Plato, Original Gravity, Régie ou Balling, mais que l'on n'utilise presque plus pour indiquer la force de la bière.

Voir aussi :

Densité

Tégestophile

Se dit de quelqu'un qui pratique la tégestophilie : collection d'objets en rapport avec la bière (capsules, sous bocks, verres, bouteilles…).

Voir aussi :

Biérophile

- Cervalobélophile

Teneur en alcool

Traduit le pourcentage d'alcool par volume d'un liquide. À ne pas confondre avec le nombre de degrés : 5° par exemple, qui est une unité exprimant la densité du moût avant fermentation et qui fait référence aux degrés Plato, Original Gravity, Régie ou Balling, mais que l'on n'utilise presque plus pour indiquer la force de la bière.

En Europe et dans de nombreux pays du reste du monde, on exprime la teneur en alcool de la bière comme celle du vin, en indiquant le pourcentage d'alcool en volume (% vol.). Aux Etats-Unis, il est parfois indiqué en pourcentage d'alcool en poids

Voir aussi :

Densité

- Taux d'alcool

Torréfaction

Action de torréfier.

Voir aussi :

Torréfier

Torréfier

Torréfier est l’action de rôtir les grains de malt pour donner une saveur et une couleur particulière à la bière. On torréfie le malt à des degrés différents en fonction de la couleur et des saveurs que l'on souhaite obtenir.

Voir aussi :

Malt

Touraillage

Effectuée en malterie, c'est la dernière opération du maltage qui consiste à sécher le malt vert pendant 24 à 48 heures pour arrêter sa germination. Le séchage est d'abord progressif et se termine par le coup de feu.

Voir aussi :

Maltage

- Coup de feu

- Germination

Trappiste

Bière d'abbaye exclusivement brassée par les pères de la congrégation de la Trappe, conformément au verdict de la cour de Gent rendu en 1962. Ces moines, français d'origine, ont du fuir la Normandie pendant la Révolution française et ont emporté leur savoir faire en Belgique et aux Pays-Bas. Aujourd'hui, il n'existe plus que 7 abbayes trappistes, 6 en Belgique (Achel, Chimay, Rochefort, Orval, Westvleteren et Westmalle) et 1 aux Pays Bas (Koeningshoeven).

Les bières trappistes sont des ales fortes de grande qualité, de fermentation haute et sont reconnaissables au logo "Trappiste authentique".
Elles sont issues de malts foncés et se voient ajouter du sucre candi et de la levure lors de leur embouteillage pour activer une fermentation en bouteille.

Voir aussi :

Bière d'abbaye

- Ale

- Refermentation

Trempage ou trempe

3ème étape du maltage. La trempe permet de rompre la dormance du grain d'orge en le chargeant d'humidité par un apport massif d'eau. Ce processus dure 2 à 3 jours à environ 15° et dans des cuves. On arrête le trempage lorsque le grain germe : c'est la germination qu'il faut contrôler avec soin.

Voir aussi :

Maltage

- Germination

Triple

Enkel, double triple ou quadruple sont des termes utilisés dans la fabrication des bières trappistes et plus généralement d'abbaye. Cette graduation sert à évaluer la densité du moût avant fermentation et donc le taux d'alcool qu'aura la bière une fois en bouteille.
Attention, ces termes sont repris par le marketing et n'ont absolument aucune signification pour des bières ne provenant pas d'Abbaye : ce sont des arguments commerciaux. Et si l'on suit ce raisonnement idiot, toutes les bières sont au moins des triples puisqu'elles ont subit au moins 3 fermentations : fermentation du moût au brassage, une fermentation alcoolique et la garde.

Voir aussi :

Fermentation

- Densité

- Garde

Trouble

Caractéristique naturelle des bières non filtrées (comme les bières blanches). Le trouble est causé par des résidus protéiniques, des résidus de résines de houblon, les tanins. Il apparaît au moment où le brasseur refroidit le moût.

Voir aussi :

Houblon

- Néphélomètre

- Moût

Kirin Beer

Brassée par : Charles Wells
Légère (4 à 5,5%)
Blonde
Notée : 6
Son nom ne trompe pas, la Kirin est d'origine japonaise mais brassée en Grande-Bretagne sous licence Kirin Brewery à Tokyo (dommage). Bonne bière, de...
Lire la suite

SONDAGE

Quel est votre type de bière préférée ?

Blonde
Ambrée
Brune, stout
Blanche
Un peu de tout

Voir le résultat du sondage

Voir les précédents sondages